7 recettes sur la façon de récupérer une perte d'audition. Même la perte auditive sénile et la perte auditive sévère sont traitées.

Après la mort de son fils, sa tante a perdu l'audition. Les conseils des médecins n'ont pas aidé à le rendre, puis la tante a insisté 10 jours dans 300 ml de vodka à 40% 30 g de propolis broyée, puis elle a commencé à instiller 3 gouttes de cette teinture dans chaque oreille chaque matin et soir. Après 10 jours, l'audition a été rétablie dans l'oreille droite et après 3 jours - dans la gauche.

Pour restaurer l'audition lorsqu'elle est perdue, ainsi que pour se débarrasser des acouphènes, vous pouvez utiliser de la teinture de mélisse. Il est nécessaire de verser 1 partie en poids d'herbes séchées et hachées avec 3 parties de vodka de haute qualité et de mettre dans un endroit sombre pendant 7 jours pour insister.

Après cela, filtrez et instillez 3-4 gouttes de teinture chaude dans chaque oreille. Insérez des cotons-tiges dans vos oreilles et attachez-les avec un foulard chaud. Et ainsi de suite jusqu'à la récupération.

Récupérer une perte d'audition aidera à nicher une feuille de géranium enroulée dans un tube ou une feuille de moustache dorée dans l'oreille la nuit. Bonne isolation.

Parfois, la cause de la perte auditive peut être une eustachite, c'est-à-dire une inflammation de la trompe d'Eustache (auditive). Un mélange de teintures d'alcool de propolis et de miel, pris dans un rapport de 1: 1, aidera à faire face à cette maladie. Instiller dans chaque oreille 3 gouttes 3 fois par jour.

Vous pouvez remplir une bouteille de 100 grammes de baies de genièvre et verser 400 vodka au sommet. Insistez 2 jours dans un endroit sombre, en secouant aussi souvent que possible, puis creusez dans la teinture finie de 5 gouttes dans chaque oreille 3 fois par jour.

La betterave rouge aidera à faire face à l'eustachite. Faire bouillir les racines, presser le jus et le creuser dans les oreilles 4 gouttes 3 fois par jour également. Tout ce que vous enterrez doit être chaud.

Inflammation bien traitée du tube auditif d'aloès. Déchirez une feuille d'une plante de trois ans, coupez la peau, enveloppez-la de gaze et placez un tampon dans chaque oreille.

Appliqué dans le traitement et le sel de table. Il est chauffé, mis dans un sac de tissu simple et placé derrière les oreilles, faisant une compresse chauffante.

Pour améliorer l'audition, massez les oreilles avec les deux mains jusqu'à ce qu'une chaleur agréable apparaisse..

Après cela, avec les deux mains, appuyez fermement sur les oreilles, puis relâchez. Et donc 10 fois.

Massez ensuite vos oreilles derrière les tubercules et les lobes d'oreille, appuyez sur le tragus et retirez les lobes d'oreille. Faites tout 10 fois.

Non seulement votre audition s'améliorera, mais votre hypertension diminuera. J'ai régulièrement fait cet exercice, et quand le médecin a mesuré la pression au prochain examen, j'ai dit avec surprise: - Oui, vous l'avez, comme un astronaute!

Je me suis également souvenu d'une recette qui aide à la congestion nasale et au nez qui coule. Si cela se produit, procédez immédiatement à un massage avec des mouvements circulaires des ailes du nez avec deux doigts des deux mains. Exercice pour effectuer 9 à 10 fois dans chaque direction. Lorsque vous avez terminé le massage, appuyez sur le pont du nez avec votre majeur 9 à 10 fois. La congestion et le nez qui coule passeront. Voilà comment la médecine traditionnelle aide à vaincre les maladies!

Encore une fois, l'audition peut être rendue lorsqu'elle est perdue à l'aide de roseaux de rivière. Coupez la tige épaisse de la plante pour que sa longueur ne dépasse pas 40 cm, nettoyez le milieu avec un mince bâton de la pulpe et mettez du coton dans le tronc, en laissant 5 cm de chaque extrémité du bâton.

Déposer 6 gouttes d'eucalyptus et d'huile de sapin sur le coton et couvrir les trous avec des bouchons. En commençant le traitement, retirez le bouchon et aspirez l'arôme qui sort du bâton de roseau avec votre bouche.

Recueillez ses poumons pleins, tenez votre nez et votre bouche dans vos mains et, en soufflant vos joues, essayez de diriger l'air dans vos oreilles.

Refermer le tube avec des bouchons. Prenez de telles respirations pas plus de 4 à 6 par procédure et n'effectuez pas la procédure plus de 4 fois par heure. La durée du traitement est de 3 semaines.

Si nécessaire, après une pause de 10 jours, vous pouvez répéter.

La surdité sénile, ainsi que les acouphènes, sont traités avec des fleurs de trèfle des prés rouge.

Donc, en juin, lorsque les inflorescences sont les plus grandes et contiennent plus de substances biologiquement actives, vous devriez aller au pré et y cueillir des fleurs de trèfle pour que la jambe de la fleur soit d'environ 5 cm. Dans ce cas, il est plus facile de couper les pétales plus tard. Casse plus vite.

Les pétales sont séchés dans un four ouvert non chaud, vérifiant périodiquement leur préparation avec leurs mains. Le cours du traitement nécessitera un pot plein de trois litres de pétales séchés. Le médicament est préparé comme ça. 2 cuillères à soupe verser les pétales secs dans un thermos, verser 0,5 l d'eau bouillante et insister pendant au moins 3 minutes avant la première dose.

Buvez la première portion (3/4 tasse) le matin à jeun, la seconde - avant le dîner et le reste de la perfusion - 1 heure avant le coucher. Et ainsi, jusqu'à ce que le pot entier avec des pétales de trèfle soit épuisé. Votre patience sera récompensée par le retour de l'audition. Bonne santé à tous!

Toutes les recettes sont à titre informatif uniquement. Avant d'utiliser l'une des méthodes de traitement traditionnelles, consultez un médecin!

Perte auditive liée à l'âge (perte auditive sénile)

Questions et réponses en ligne
Février 2013.

Quels sont les premiers signes d'une perte auditive liée à l'âge (perte auditive sénile)?

Au début, une personne malentendante peut avoir de la difficulté à comprendre les mots. Il entend souvent des sons, mais il ne distingue pas les mots. Cela peut être plus apparent dans des conditions de bruit de fond important (par exemple, dans un restaurant).

Une telle personne peut commencer à parler plus fort que d'habitude sans le savoir..

Les acouphènes (acouphènes) et une incapacité à entendre les sons avec une prédominance de tons élevés peuvent également être des signes de surdité sénile.

Quand un test auditif est-il nécessaire??

Le test auditif est nécessaire dans les cas suivants:

  • vous demandez souvent à nouveau;
  • vous allumez le téléviseur à un volume plus élevé que d'habitude;
  • Vous n'entendez régulièrement pas complètement ce qu'ils disent;
  • vous entendez des acouphènes (acouphènes);
  • les gens vous disent que vous parlez fort.

La perte auditive sénile est-elle réversible? Est-il possible de la soigner?

La perte d'audition liée à l'âge est irréversible, car elle se développe à la suite de la dégénérescence des cellules sensorielles, qui se produit avec l'âge. Mais il peut être efficacement compensé par des aides auditives et d'autres appareils de communication..

Comment puis-je prévenir ou retarder la perte auditive dans la vieillesse??

En utilisant une bonne hygiène auriculaire et les pratiques suivantes pour la santé de l'oreille et de l'audition:

  • protégez vos oreilles des bruits forts;
  • ne jamais insérer quoi que ce soit dans vos oreilles ou faire couler des liquides autres que des médicaments prescrits par des professionnels de santé qualifiés;
  • en cas de douleur dans l'oreille ou d'écoulement de l'oreille, consultez immédiatement un médecin;
  • manger des aliments sains et être physiquement actif pour prévenir les maladies telles que l'hypertension et le diabète, qui provoquent le développement d'une perte auditive; et
  • ne pas fumer.

Mes parents souffrent de perte auditive. Comment dois-je leur parler?

Lorsque vous parlez à une personne souffrant de perte auditive, respectez les points suivants:

  • toujours lui faire face;
  • Ne vous couvrez pas le visage et n'êtes pas dans le noir;
  • ne parlez pas la bouche pleine;
  • parlez haut et clair, mais ne criez pas;
  • minimiser le bruit de fond en éteignant le téléviseur ou la radio.

Comment éviter et comment traiter la perte auditive?

La survenue d'une perte auditive s'accompagne d'une perception floue des sons. Ce type d'inconfort se manifeste par un manque d'audition complet ou partiel, selon le degré de développement de la maladie. Aux premiers signes de la maladie, vous devez savoir comment traiter la perte auditive et quel spécialiste vous devez contacter.

Qu'est-ce que la perte auditive?

La perte auditive totale ou partielle et l'incapacité de communiquer avec d'autres personnes sont appelées perte auditive. Ce type de défaut survient en violation des parties du cerveau responsables de la perception des signaux sonores.

La perte auditive totale ou partielle et l'incapacité de communiquer avec d'autres personnes sont appelées perte auditive. Ce type de défaut survient en violation des parties du cerveau responsables de la perception des signaux sonores.

Le plus souvent, les causes qui provoquent l'apparition d'une perte auditive sont des processus inflammatoires dans le domaine de l'audition. Diverses maladies peuvent également contribuer à la perte auditive, avec des complications dont la surdité survient..

La perte auditive peut se développer progressivement, tandis qu'une personne ne perçoit pas un tel défaut comme une maladie et n'utilise pas les méthodes de traitement nécessaires. Si les symptômes de la maladie sont ignorés, la perte auditive peut se développer rapidement et conduire à une perte auditive complète..

Raisons de l'apparence

Une perte auditive peut survenir pour les raisons suivantes:

  • Le transfert de maladies virales qui, sous des formes complexes, peuvent nuire aux organes de l'audition et réduire le niveau de perception des sons. Les maladies qui peuvent affecter le fonctionnement des organes auditifs comprennent:
    • scarlatine;
    • rougeole;
    • grippe;
    • oreillons;
    • Infection par le VIH.
  • Maladies des organes de l'oreille:
    • otite;
    • formations inflammatoires dans l'oreille moyenne;
    • otosclérose;
    • maladies auto-immunes.
  • Blessures aux cavités auriculaires. Le plus souvent, les dommages mécaniques affectent le niveau d'audibilité, par exemple lors du nettoyage des oreilles ou des bosses, ce qui viole l'intégrité du tympan ou contribue au processus inflammatoire de l'oreille moyenne.
  • Traitement à long terme avec des antibiotiques, qui présentent un grand nombre de symptômes secondaires et sont affichés négativement sur les organes de l'audition et de la vision.
  • Bruit prolongé. Des signaux sonores soudains ou une pression sonore constante interfèrent avec votre audition et peuvent entraîner une perte d'audition..
  • Changements liés à l'âge. Dans la vieillesse, la plupart des gens souffrent d'une perte auditive partielle..
  • Blessures au crâne.
  • Pathologie congénitale des organes de l'oreille.
  • Une mauvaise hygiène et la pénétration de corps étrangers dans les conduits auditifs qui endommagent les organes et entraînent des dysfonctionnements peuvent également être à l'origine d'une perte auditive..

Symptomatologie

La maladie peut survenir avec les symptômes suivants:

  • perception incomplète des sons;
  • bruit dans les oreilles;
  • interrogations fréquentes lors d'une conversation;
  • en parlant, une personne augmente inconsciemment le volume de sa propre voix;
  • manque de réaction lors d'une conversation avec l'interlocuteur;
  • manque de concentration sur certains moments de la conversation;
  • manque d'attention aux sons forts (signal de voiture, haut-parleurs, etc.).

Types de degré de dommage

Selon le degré de lésion des organes auditifs, les types de perte auditive suivants sont distingués:

  1. Vue conductrice - se produit à la suite de dommages à l'oreille externe par diverses maladies infectieuses qui conduisent au processus inflammatoire et peuvent progressivement endommager l'oreille moyenne. Les bouchons de soufre et les stades avancés de l'otite moyenne, les dommages mécaniques sont l'une des causes courantes qui provoquent une déficience auditive. Ce type de perte auditive peut être traité avec des médicaments..
  2. Vue neurosensorielle - se produit lorsque la cochlée de l'oreille est endommagée, ce qui est responsable de la perception des vibrations sonores. En conséquence, le nerf auditif ne transmet pas d'impulsions au cerveau et une personne perd partiellement ou totalement l'ouïe. Le plus souvent, les causes de la perte auditive sont une exposition prolongée à des endroits bruyants et diverses maladies qui, lorsqu'elles sont compliquées, affectent les organes responsables de la perception des sons. Les médicaments et la chirurgie sont utilisés pour traiter cette méthode..
  3. Vue mixte - combine les caractéristiques des deux premières espèces. Ce type de maladie entraîne une perte auditive complète et ne peut pas être traité. Les personnes souffrant de ce type de perte auditive sont obligées d'utiliser des appareils spéciaux..
  4. L'aspect génétique se manifeste par une perte auditive complète chez les nouveau-nés.

Le degré de lésion des organes auditifs est déterminé lors de l'examen, la pathologie détectée en temps opportun peut être traitée beaucoup plus rapidement que la forme négligée. Le degré de perte auditive peut également varier en fonction de la période d'apparition de la maladie: il s'agit d'une surdité soudaine, aiguë et chronique.

Degré de perte auditive

La perception altérée des signaux sonores par une personne peut être divisée en degrés, en fonction du développement de la perte auditive:

  • le premier degré est la perception des sons dans une plage allant jusqu'à 40 dB;
  • le deuxième degré - la plage varie de 41 à 55 dB;
  • troisième degré - la perception de la parole varie de 56 à 71 dB;
  • quatrième degré - perception sonore de 71 à 90 dB.

Si une personne ne distingue pas les sons dans une plage de plus de 90 dB, cela signifie une absence totale de perception des sons.

Perte auditive des enfants

La perte d'audition dans l'enfance peut survenir pour les raisons suivantes:

  • signes héréditaires - peuvent survenir à la suite de maladies auto-immunes qui se manifestent négativement sur les organes et réduisent leur fonctionnement;
  • causes pathologiques de la perte auditive congénitale - se produisent à la suite d'une altération du développement fœtal pendant la gestation De plus, les mauvaises habitudes et le mauvais style de vie d’une femme pendant la grossesse peuvent affecter la capacité auditive du bébé;
  • une naissance prématurée peut entraîner une perte partielle de la capacité du bébé à percevoir les sons. Cela est dû au manque de développement complet des organes auditifs;
  • soins inadéquats et manque d'hygiène nécessaire pour les cavités auriculaires;
  • dommages mécaniques au tympan;
  • maladies infectieuses des oreilles qui, avec complications, peuvent entraîner une perte auditive.

Le plus souvent, les premiers symptômes de déficience auditive apparaissent au cours de la première année de vie d'un enfant. À l'avenir, les symptômes peuvent devenir ternes et la maladie se présente sous une forme chronique et ne répond pratiquement pas au traitement..

Pour les enfants d'âge scolaire et préscolaire, des études spéciales d'audiométrie et de diagnostic de diapason doivent être effectuées, qui sont effectuées sous forme de jeu par des spécialistes.

Perte d'audition et handicap

Pour les personnes qui ont une capacité auditive réduite et cette maladie ne peut pas être guérie, des aides auditives sont utilisées, une telle personne obtient un handicap en fonction du degré de perte auditive.

En cas de perte auditive, un troisième degré de handicap est prescrit et une personne doit avoir un quatrième degré de perte auditive dans les deux oreilles. L'examen prend en compte le degré de substitution de la perception naturelle des ondes sonores par des dispositifs spéciaux. Si le patient, utilisant des aides auditives, a des qualités auditives satisfaisantes, l'invalidité ne lui est pas délivrée.

Pour les enfants, l'incapacité survient si le patient a les stades 3 et 4 d'une maladie qui affecte les deux oreilles..

Méthodes de diagnostic

Pour identifier le degré de perte auditive et la nomination du type de traitement nécessaire, différentes méthodes de diagnostic sont utilisées..

Les principales méthodes comprennent:

  • effectuer un examen vestibulaire et identifier le niveau de perception sonore par une personne;
  • un test sanguin pour détecter les maladies inflammatoires et infectieuses;
  • diagnostic des osselets auditifs pour les dommages;
  • audiométrie de la parole - utilisée pour identifier le degré d'endommagement des propriétés auditives;
  • tomographie - utilisée pour déterminer la présence de tumeurs dans les organes de l'audition;
  • dopplerographie sonore - utilisée pour détecter les pathologies des vaisseaux sanguins qui peuvent être à l'origine d'une perte auditive.

Dans certains cas, des mesures supplémentaires pour le diagnostic du tube auditif, telles que des études du tympan à l'aide de la pression, le diagnostic du tissu musculaire auriculaire, peuvent être appliquées.

Traitement

Le but du traitement dépendra du résultat des tests et du degré de développement de la perte auditive, les caractéristiques individuelles du patient sont également d'une grande importance. Dans les premiers stades du développement de la maladie, un traitement médicamenteux est utilisé. Les cas plus complexes nécessitent une intervention chirurgicale.

Dans le cas où une violation du niveau d'audibilité se produit à la suite de la formation de bouchons de soufre, un lavage des canaux auditifs est prescrit. Ce type de thérapie doit être effectué plusieurs fois dans des institutions médicales. Pour éviter d'endommager le tympan.

Thérapie médicamenteuse

L'utilisation de la pharmacothérapie peut éliminer les processus inflammatoires et les maladies infectieuses qui réduisent l'audition. L'action des médicaments vise à augmenter la microcirculation sanguine dans les canaux auditifs et la restauration des zones endommagées.

La pharmacothérapie implique l'utilisation des groupes de médicaments suivants:

  1. Antibiotiques.
  2. Nootropiques.
  3. Complexes de vitamines.

Les médicaments peuvent prendre différentes formes:

  • Comprimés:
    • Acoustique - améliore la circulation sanguine dans les canaux auditifs et réduit le processus d'inflammation. Normalise l'acuité auditive et empêche le développement ultérieur de la maladie;
    • Cerebrolysin - normalise la circulation sanguine et augmente la sensibilité de perception des signaux sonores par le tympan;
    • Nilogrin - aide à restaurer les zones endommagées et empêche l'apparition de gonflements dans les canaux auditifs;
    • Trental - augmente le métabolisme de l'oreille interne et rétablit l'audition;
    • Tanakan - appartiennent à des médicaments nootropes qui augmentent la sensibilité de la cochlée aux vibrations sonores;
    • Vaxol - utilisé pour éliminer les bouchons dans les canaux auditifs et éliminer les infections.
  • Gouttes:
    • Otipax - la forme liquide pénètre rapidement dans la cavité de l'oreille et élimine le processus d'inflammation;
    • Otinum - est un médicament anti-inflammatoire, élimine les symptômes désagréables et a un effet antibactérien;
    • Cifran - un agent antimicrobien, pénétrant dans la cavité de l'oreille, réduit le processus inflammatoire et active les propriétés régénératrices naturelles de l'organe.

Les antibiotiques sont sélectionnés en fonction du type de maladie, ce qui provoque une diminution du niveau d'audibilité. La durée d'utilisation des antibiotiques peut être sélectionnée individuellement pour chaque patient, mais ne doit pas dépasser une durée de plus de 14 jours.

Les préparations vitaminées sont également le plus souvent prescrites, qui saturent les zones endommagées des oreilles avec les oligo-éléments et les minéraux nécessaires..

Physiothérapie

L'utilisation de procédures de physiothérapie peut augmenter l'effet des médicaments et restaurer l'audition aux stades 1 et 2 de la maladie. Le résultat de la physiothérapie dépend également des caractéristiques individuelles du corps et de la régularité des procédures médicales.

Les méthodes de physiothérapie suivantes sont utilisées pour traiter la perte auditive:

  • compresses de boue;
  • compresse avec de la paraffine;
  • électrothérapie;
  • mécanothérapie;
  • acupuncture;
  • impact sur la zone à problème avec le courant électrique de type direct et alternatif;
  • ventilation du conduit auditif.

La durée des procédures et le déroulement du traitement sont attribués individuellement pour chaque patient, mais au moins 10 procédures doivent être utilisées pour le résultat visible. Dans certains cas, l'utilisation de plusieurs procédures de traitement en association avec une pharmacothérapie est acceptable..

Gymnastique pour les oreilles

L'utilisation d'exercices spéciaux peut améliorer l'audition dans les premiers stades du développement de la maladie. Très souvent, des exercices spéciaux pour les oreilles sont prescrits en association avec d'autres méthodes de traitement.

L'exécution d'exercices spéciaux vous permet d'obtenir les résultats suivants:

  • normalisation de la circulation sanguine dans les organes de l'oreille;
  • effet de massage sur le tympan;
  • restauration du fonctionnement des nerfs auditifs.

Les exercices peuvent être des types suivants:

  1. Frottez les oreilles du bout des doigts pendant 10 minutes.
  2. Couvrez les oreilles avec vos paumes de sorte que vos doigts soient à l'arrière de la tête. Appuyez sur l'arrière de la tête pendant 2 minutes, puis faites une pause d'une minute et répétez l'exercice.
  3. Fermez vos oreilles avec vos mains et retirez rapidement les paumes des oreilles pendant quelques secondes, puis remettez les paumes dans leur position d'origine. L'exercice doit être répété 10-1 5 fois.
  4. Insérez les index dans le conduit auditif et retirez-les brusquement. Faites de l'exercice pendant 2 minutes.
  5. Avec les index, faites pivoter les canaux auditifs pendant plusieurs minutes.
  6. En faisant de légers mouvements du bout des doigts, massez les lobes d'oreille.

Il est nécessaire de commencer les exercices avec le broyage des oreillettes, le plus optimal pour la gymnastique est le matin après le réveil.

Les types et les caractéristiques des exercices doivent être prescrits par un spécialiste, l'auto-traitement peut aggraver l'évolution de la maladie.

Opération

Il est utilisé dans les cas où d'autres méthodes de traitement n'apportent pas les résultats nécessaires, une intervention chirurgicale est prescrite. En outre, l'opération est utilisée avec le développement rapide de la maladie ou en l'absence d'un accès rapide à un médecin.

Types d'interventions:

  1. Dans le cas où la maladie se poursuit sans endommager le nerf de l'oreille, des prothèses sont prescrites. Ce type de procédure consiste à remplacer la zone endommagée par une prothèse synthétique spéciale..
  2. Dans certains cas, des implants cochléaires peuvent être utilisés, l'effet de cette méthode est obtenu grâce à l'introduction sous-cutanée de petites aides auditives spéciales qui améliorent la gamme de vibrations sonores.
  3. Si des lésions nerveuses sont observées, le patient doit utiliser un appareil spécial qui captera les ondes sonores. Ce type d'appareil est régulé et sélectionné individuellement pour chaque patient et vous permet de communiquer librement avec d'autres personnes..

Méthodes alternatives de traitement

D'autres méthodes de traitement peuvent être utilisées pour traiter le diagnostic de perte auditive. L'action de ces recettes peut réduire le processus d'inflammation et améliorer la circulation sanguine.

Les recettes suivantes sont les plus utilisées:

  1. Propolis. Mélanger la teinture d'alcool de propolis avec de la paraffine liquide (vous pouvez olive) dans un rapport (1: 4). Faire tremper un coton-tige avec le produit et insérer dans le conduit auditif. Le traitement dure une journée, après quoi une pause est effectuée pendant deux jours. 10 procédures nécessaires.
  2. Ail. Hacher l'ail et ajouter une demi-cuillère à café d'huile de thé au camphre. Dans la composition résultante, humidifiez un coton-tige et insérez-le dans les canaux auditifs. Gardez l'écouvillon jusqu'à l'apparition de symptômes désagréables. La procédure est effectuée une fois à coups pendant 10-14 jours.
  3. Betteraves cuites. À partir de betteraves cuites, il est nécessaire de presser le jus et instiller 2 gouttes par jour dans chaque oreille. Durée du traitement jusqu'à 10 jours.
  4. 10 feuilles de laurier doivent être hachées et verser un verre d'huile végétale. Insistez pendant 5 jours. Filtrez l'huile et frottez, le whisky et les oreillettes quotidiennement avant le coucher.
  5. Viorne. Les baies de viorne doivent être lavées dans de l'eau tiède et du jus pressé. Mélanger dans des proportions égales avec du miel. La composition résultante est appliquée sur un coton-tige et insérée dans les canaux auditifs pendant plusieurs heures. Effectuer le traitement tous les deux jours, la durée du traitement peut aller jusqu'à 15 jours.
  6. Moustache dorée. Les feuilles de la plante doivent être coupées et pliées dans un bocal en verre au milieu. Versez la plante avec de la vodka et insistez dans un endroit sombre pendant 7 jours. Consommez une cuillère à café par jour. La durée du traitement est jusqu'à 20 jours.
  7. Beurre. Utilisez uniquement de l'huile maison. Le beurre fondu doit être instillé dans chaque oreille 2 gouttes. La procédure est effectuée une fois tous les quelques jours, la durée du traitement peut aller jusqu'à 10 jours.

Des méthodes de traitement alternatives ne peuvent éliminer la perte auditive qu'aux premiers stades de la manifestation. Avant d'utiliser des méthodes traditionnelles, il est recommandé d'effectuer un test de sensibilité individuelle aux composants de la méthode.

Complications

Un traitement rapide peut réduire les symptômes désagréables et bloquer le processus d'inflammation des canaux auditifs.

Si elle n'est pas traitée, la maladie peut évoluer et contribuer aux types de complications suivants:

  • perte auditive totale;
  • le développement de formes complexes de maladies et la formation d'impuretés purulentes dans les canaux auditifs;
  • une baisse de la qualité de vie d'une personne qui ne peut pas communiquer pleinement avec d'autres personnes;
  • retard de développement de l'enfant;
  • l'apparition de symptômes de douleur dans la région de l'oreille et la défaite d'autres organes voisins.

Des formes complexes de maladies peuvent conduire au handicap d'une personne et réduire son handicap.

La prévention

Pour éviter les problèmes d'audition, vous devez suivre ces conseils:

  • traitement rapide des maladies des organes ORL;
  • n'utilisez pas d'objets se cassant facilement pour nettoyer les oreilles;
  • empêcher les corps étrangers de pénétrer dans les cavités auriculaires;
  • lors de la visite des piscines, il est nécessaire d'utiliser des bouchons de protection spéciaux;
  • après le bain, retirez l'eau résiduelle des oreillettes avec une serviette douce;
  • éviter les mauvaises habitudes;
  • éviter que des peintures et des produits chimiques ne pénètrent dans les oreillettes;
  • éviter les blessures à la tête;
  • N'écoutez pas de musique forte pendant longtemps;
  • réduire la durée d'utilisation des écouteurs;
  • aux premiers symptômes de la maladie, consultez un médecin.
  • n'utilisez pas de médicaments seuls, ce qui peut aggraver l'évolution de la perte auditive et entraîner des complications.
  • pour les personnes qui travaillent dans des endroits où le bruit augmente, il est nécessaire de subir des examens réguliers pour détecter la maladie.

Commentaires

Avis sur le traitement de la perte auditive:

Conclusion

La manifestation de la perte auditive est un type de maladie grave qui nécessite un traitement professionnel urgent. Une attention particulière devrait être accordée aux enfants au cours de la première année de vie. Chez les enfants à cet âge, il est difficile d'identifier les symptômes de la maladie, une surveillance constante est donc nécessaire.

Un traitement en temps opportun peut empêcher l'évolution de la maladie et restaurer la fonction des organes auditifs.

Aux stades avancés de la maladie, il est nécessaire d'utiliser des prothèses auditives spéciales qui rétablissent l'audition, mais peuvent causer une gêne pendant le port et sont utilisées pendant la journée.

Pourquoi il y a une perte auditive chez les personnes âgées et comment faire face à ce problème

La perte auditive chez les personnes âgées est un problème mondial. Un tiers de la planète de plus de 65 ans reçoit un diagnostic de presbyacousie (perte auditive progressive neurosensorielle).

Ces données ont été exprimées par l'Organisation mondiale de la santé. Cette organisation suggère également que la situation de perte auditive se détériorera davantage. Si à l'heure actuelle 466 millions de personnes souffrent de déficience auditive handicapante (soit 5% de la population mondiale), alors d'ici 2050, selon leurs estimations, elle atteindra 900 millions de personnes. Il en résulte que les personnes âgées ayant des problèmes d'audition deviendront encore plus.

Causes de la perte auditive chez les personnes âgées

La principale raison de la perte auditive chez les personnes âgées est liée aux changements corporels liés à l'âge. Les premiers signaux de telles manifestations peuvent apparaître dès 40-45 ans. Dans les organes auditifs, les cellules ciliées, les principaux instruments de l'oreille, qui captent les ondes sonores et les transmettent au cerveau, meurent progressivement. De plus, pour une raison ou une autre, une déformation du tympan se produit.

Les facteurs qui augmentent la probabilité de perte auditive chez les personnes âgées comprennent:

  • les maladies inflammatoires des organes ORL (otite, paratonsillite, sinusite, etc.);
  • retrait à long terme des bouchons de soufre;
  • fort bruit domestique ou industriel;
  • pathologies de l'oreille congénitale;
  • ostéochondrose;
  • Diabète;
  • tumeurs.

En outre, la cause de la perte auditive sénile peut être l'utilisation à long terme d'antibiotiques ou d'autres médicaments.

Le danger de perte auditive pour les personnes âgées

Le monde d'une personne en bonne santé est rempli de toutes sortes de sons. Avec leur aide, il navigue dans l'espace, participe à la vie sociale. Les sons sont un moyen de communication important entre les gens. La perte auditive chez les personnes âgées est lourde de risques de conséquences physiologiques et sociales.

Du point de vue de la physiologie, la perte auditive chez une personne âgée peut provoquer:

  • maux de tête, vertiges;
  • fatigue;
  • illisibilité de la parole (une personne commence à prononcer indistinctement des sons consonantiques).

Sur le plan social, de graves difficultés surgissent également:

  • en regardant la télévision, en écoutant de la musique;
  • en communication avec la famille, les amis, les collègues;
  • parler au téléphone.

Par conséquent, il est important de commencer à temps le traitement de la perte auditive chez les personnes âgées. Sinon, la personne se sentira précaire, déprimée. De plus, au fil des ans, chez une personne malentendante, les cellules commencent à mourir dans des zones du cerveau responsables de la perception des sons. Et c'est un processus irréversible..

Types de perte auditive

Les médecins divisent la perte auditive chez les personnes âgées en plusieurs types:

  1. Conducteur. Dans ce cas, le son n'atteint pas le tympan. Cela se produit parce que les tissus et les cellules sont endommagés dans l'oreillette en raison de maladies. La perte auditive causée peut être unilatérale ou bilatérale.
  2. Sensoneural. La sensibilité aux sons disparaît au niveau neuronal. Dans ce cas, les tissus de l'organe auditif peuvent rester intacts. Très souvent avec ce type de maladie, des sons trop forts provoquent une douleur aiguë dans les oreilles et la tête. Elle survient en raison de maladies graves de l'oreille moyenne ou comme effet secondaire de la prise de médicaments antibactériens complexes.
  3. Mixte. Il s'agit de la forme la plus grave de la maladie. Il combine les signes et symptômes des deux types. Nécessite un traitement très sérieux.

Symptômes

Le fait que l'audition chez les personnes âgées nécessite l'attention des médecins est indiqué par les symptômes suivants:

  • bruit et douleur dans les oreilles;
  • étourdissements et maux de tête;
  • une sensation d'étouffement dans les oreilles;
  • écoulement des oreilles, ayant une odeur désagréable;
  • nez qui coule
  • nausées Vomissements;
  • déformation de l'expression faciale.

Dans les cas graves, même une augmentation de la température corporelle est possible.

Méthodes de traitement

Malheureusement, la perte auditive chez les personnes âgées est un processus irréversible. Un traitement efficace de la perte auditive sénile n'a pas encore été trouvé. La perte d'audition ne peut être ralentie qu'avec l'aide de médicaments nootropes, de complexes vitaminiques et d'agents antibactériens. Mais, seul un médecin doit les prescrire.

Pour améliorer la qualité de la perception sonore, une personne âgée installe une prothèse auditive. Vous pouvez marcher avec lui toute la journée et décoller la nuit.

Comment prévenir la perte auditive liée à l'âge

Des précautions doivent être prises à l'avance pour éviter une perte auditive pendant la vieillesse. Il est important d'éviter les sons trop forts. Si cela n'est pas possible, utilisez des bouchons d'oreille ou des écouteurs..

Il est important de traiter l'hypertension, l'athérosclérose et les maladies cardiovasculaires à temps, car la perte auditive se manifeste souvent comme une complication de ces maladies..

Perte auditive neurosensorielle - symptômes et traitement

Qu'est-ce que la perte auditive neurosensorielle? Les causes, le diagnostic et les méthodes de traitement seront abordés dans l'article du Dr Tokareva Iraida Yuryevna, audiologiste avec une expérience de 39 ans.

Définition de la maladie. Les causes de la maladie

La perte auditive neurosensorielle (perte auditive neurosensorielle, perte auditive neurosensorielle) est une diminution ou une perte auditive résultant de dommages à l'appareil de réception du son. La pathologie est assez courante [1] [2] [3] [6] [7] [8].

Dans l'organe de l'ouïe, les services de transmission et de réception du son sont distingués. La section conductrice du son est conçue pour transmettre des vibrations sonores au récepteur, elle comprend:

Le service de perception visqueuse est responsable de la réaction des tissus nerveux aux irritations sonores, il comprend:

  • oreille interne;
  • nerf auditif;
  • centres et voies sous-corticales;
  • Cortex auditif.

La perte auditive neurosensorielle se produit avec des violations du service de perception sonore. La déficience auditive associée à des dommages à la région conductrice est appelée perte auditive conductrice. S'il y a des violations dans les deux départements, ils parlent de perte auditive mixte.

La perte auditive neurosensorielle n'est pas une forme indépendante de la maladie, c'est un concept collectif qui combine plusieurs formes nosologiques différentes. Il peut y avoir plusieurs raisons à son apparition, mais le symptôme est toujours le même - une perte auditive. Dans différents pays et même au sein d'un même pays, mais dans différentes communautés scientifiques, cette maladie est appelée différemment: perte auditive sensorineurale, perte auditive sensorineurale, perte auditive perceptuelle, cochléonévrite, neuropathie cochléaire. Tous ces noms sont pertinents, car chacun d'eux reflète le concept de déficience auditive à différents niveaux du système auditif humain. En Russie, le nom de «perte auditive neurosensorielle» est accepté.

La révision de la Classification internationale des maladies 10 (CIM-10) définit le nom de «perte auditive neurosensorielle». Selon la définition des recommandations cliniques élaborées par la National Medical Association of Otorhinolaryngologists du ministère de la Santé de la Fédération de Russie en 2016: «La perte auditive neurosensorielle (perte auditive sensorineurale, perte auditive perceptuelle, neuropathie cochléaire) est une forme de perte auditive (jusqu'à la perte) dans laquelle l'une de ces personnes est affectée sections de la section de réception du son de l'analyseur auditif, à partir de l'appareil sensoriel immédiat de la cochlée et se terminant par la défaite des structures neuronales. " [8]

Tout d'abord, il convient de noter que la perte auditive signifie une diminution de la sensibilité de l'audition tonale et une diminution de l'intelligibilité de la parole [11]. La sensibilité de l'audition tonale, ou le seuil de perception auditive, signifie la perception par une personne du son le plus silencieux d'une certaine fréquence (tonalité) pendant l'audiométrie tonale.

Il existe deux types de transmission des vibrations sonores de l'environnement extérieur: la conduction d'air et l'os. La conduction aérienne est le moyen habituel pour les vibrations sonores d'entrer dans l'oreille lorsque le son passe à travers l'oreillette et le canal auditif externe vers le tympan. Avec la conduction sonore des os, les vibrations sonores traversent les os du crâne directement dans la cochlée, contournant l'oreille moyenne.

Avec l'audiométrie, les deux types de conduction sonore sont vérifiés. Les seuils d'audition (le son le plus silencieux entendu par un sujet) sont exprimés en unités arbitraires - décibels (dB). Normalement, les seuils d'audition humaine devraient être de -10 dB à 15 dB sur toute la plage de fréquences, 20 dB est considéré comme la valeur limite entre la normale et la pathologie.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, plus de 5% de la population mondiale, soit 466 millions de personnes (432 millions d'adultes et 34 millions d'enfants) pour diverses raisons ont une déficience auditive de plus de 40 dB dans une meilleure oreille auditive [20]. En Fédération de Russie, le nombre de patients malentendants dépasse 13 millions, dont plus d'un million d'enfants. Sur 1000 nouveau-nés, un enfant naît avec une surdité totale. De plus, au cours des 2-3 premières années de vie, 2-3 autres enfants perdent leur audition. 14% des personnes âgées de 45 à 64 ans et 30% des plus de 65 ans ont des problèmes d'audition [8].

Les causes de la maladie

En cas de perte auditive neurosensorielle, la raison de la perte auditive réside dans la déficience (ou la maladie) de la partie de réception du son de l'analyseur auditif aux niveaux cochléaire et rétrocochléaire.

Niveau cochléaire:

  • Récepteurs des cellules ciliées des escargots. Troubles sensoriels - mort ou dysfonctionnement des cellules ciliées de la cochlée en raison d'une infection, d'une intoxication, de pathologies vasculaires ou héréditaires.
  • Fibres du nerf auditif avant de sortir du conduit auditif interne. Troubles neuraux - dommages au nerf auditif lors d'un traumatisme, neuronite (inflammation) du nerf auditif, violation de la gaine de myéline du nerf auditif, etc..

Niveau rétrocochléaire:

  • Voies et noyaux de la moelle oblongue - remplissent la fonction de conduction sonore et d'analyse sonore primaire (troubles de la tige).
  • Département cortical - 41 et 42 champs (gyrus de Geshl) - remplit la fonction d'une analyse subtile de l'intelligibilité du son et de la parole (perturbations corticales).

Toute pathologie affectant un ou plusieurs niveaux de l'analyseur auditif sensoriel peut entraîner une perte auditive neurosensorielle ou une surdité..

Facteurs de développement sensoriel de la perte auditive neurosensorielle

La perte auditive neurosensorielle (neurosensorielle) est une maladie qui se développe à la suite d'une exposition à de nombreux facteurs [1] [2] [3] [4] [6] [7] [8]: vasculaire, infectieuse, traumatique, métabolique, liée à l'âge, congénitale, héréditaire métabolique, immunitaire, comme complication après avoir souffert d'otite moyenne et d'autres maladies de l'oreille moyenne, telles que l'otosclérose, la tympanosclérose et bien d'autres.

Facteurs vasculaires de la perte auditive neurosensorielle [3] [4] [5].

Les troubles vasculaires - la cause la plus fréquente de perte auditive neurosensorielle - sont détectés dans environ 40% des cas.

Les troubles vasculaires dans l'analyseur auditif se produisent avec l'hypertension, la dystonie neurocirculatoire, un accident vasculaire cérébral (accident vasculaire cérébral), l'artériosclérose cérébrale, des changements dans le système de coagulation du sang et l'ostéochondrose cervicale.

Il prédispose aux troubles vasculaires de l'oreille interne la particularité de son apport sanguin - l'artère auditive interne est l'artère finale et ne présente pas d'anastomoses (connexions avec d'autres artères). Par conséquent, les moindres changements dans l'approvisionnement en sang entraînent une hypoxie (manque d'oxygène) des cellules ciliées et leur mort.

La survenue d'une perte auditive neurosensorielle chez les enfants pendant la période périnatale peut également être attribuée à des facteurs vasculaires - il s'agit de l'hypoxie fœtale et de l'hypoxie qui survient pendant l'accouchement en cas d'accident vasculaire cérébral de gravité variable..

Facteurs infectieux de perte auditive neurosensorielle [3] [4] [6] [7] [8].

Dans 30% des cas, une perte auditive neurosensorielle se développe sous l'influence de facteurs infectieux. L'analyseur auditif est le plus souvent affecté par des infections virales: il s'agit le plus souvent de la grippe, des oreillons (caractérisés principalement par des glandes salivaires parotides), de la rougeole, de l'encéphalite à tiques, de l'herpès, de l'infection à cytomégalovirus, en particulier de l'infection intra-utérine, de l'infection à méningocoque, de la syphilis et de quelques autres. Parfois, la perte auditive neurosensorielle se développe en tant que complication d'une névrite virale (inflammation des nerfs), d'une ganglionite virale (inflammation du ganglion sympathique) ou d'une arachnoïdite de la fosse crânienne postérieure avec des dommages au pont du cervelet.

Un facteur infectieux est souvent la cause d'une perte auditive neurosensorielle acquise prénatale chez les enfants dont les mères étaient malades pendant la grossesse ou étaient porteuses d'infections telles que la toxoplasmose, la varicelle, la rubéole, l'infection par l'herpès, l'infection à cytomégalovirus, le VIH, la chlamydia, les hépatites B et C, la syphilis, la listériose.

Le groupe à risque de développer une surdité neurosensorielle au cours de la période néonatale comprend les enfants qui ont subi des maladies infectieuses généralisées et localisées: septicémie, omphalite (inflammation bactérienne du bas de la plaie ombilicale), méningo-encéphalite, pneumonie.

Facteurs toxiques de la perte auditive neurosensorielle [3] [4] [6].

Toute substance toxique qui peut pénétrer la barrière hémato-encéphalique peut entraîner une perte auditive neurosensorielle, en particulier en cas de maladie rénale concomitante, d'otite moyenne ou de diminution de l'immunité. Le plus souvent, ce sont des médicaments ototoxiques, ainsi que des poisons domestiques et industriels.

Les médicaments ototoxiques comprennent:

  1. Antibiotiques aminosides: streptomycine et ses dérivés (kanamycine, monomycine, néomycine, amikacine, gentamicine) - ce groupe est le plus toxique, ainsi que tobramycine, abrécacine, dibécacine, amicine, isépamycine, framéthycine, libidomycine, sisomycine, bléthomycine. Les aminoglycosides ont une propriété cumulative, c'est-à-dire qu'ils s'accumulent dans le système nerveux du corps. Si au cours de la première année, il n'y a pas eu de dommages au ganglion spiral ou au système vestibulaire, alors au prochain rendez-vous, une perte auditive peut survenir même après la première injection de tout autre médicament de ce groupe. Les plus sensibles à leur action sont les enfants en période de développement intra-utérin et à l'âge de deux ans et plus. L'utilisation d'aminosides pendant la grossesse à tout moment peut provoquer une surdité chez le bébé.
  2. Groupe Amphomycine: Rimfampicine.
  3. Antibiotique glycopeptidique: vancomycine.
  4. Antibiotiques du groupe Amphenicol: chloramphénicol, chloramphénicol.
  5. Antibiotiques du groupe macrolide: érythromycine, midécamycine, roxithromycine (Roxyhexal, Rulide) spiramycine (Rovamycine). Une réaction ototoxique se développe généralement après un minimum de 36 heures, un maximum de 8 jours à partir du début du traitement. Si le médicament est immédiatement interrompu et que le traitement de désintoxication commence, l'audition peut s'améliorer et, lorsque des macrolides sont pris, il récupère généralement complètement..
  6. Médicaments antinéoplasiques: cisplastine, transplastine, vincristine, etc..
  7. Diurétiques de l'anse: furosémide (Lasix), acide éthacrylique, butométhanide.
  8. Anti-inflammatoires non stéroïdiens: acide acétylsalicylique (aspirine), salicylate de sodium, naproxène, indométacine.
  9. Produits de traitement de l'éphédrine: éphédrine, métcathinone.
  10. Médicaments antipaludiques: quinine, delagil, méfloquine.
  11. Préparations d'arsenic: osarsol, stovarsol.
  12. Préparations topiques: onguents et gouttes contenant des antibiotiques ototoxiques:
  13. onguents érythromycine, polymyxine, tétracycline, chloramphénicol;
  14. gouttes auriculaires: Sofradex, Anauran, Candibiotic. Ces onguents et gouttes ne peuvent pas être utilisés pour la perforation du tympan.
  15. De nombreux médicaments antituberculeux.
  16. Colorants organiques et nombreux poisons industriels.

Les médicaments ototoxiques ne doivent être prescrits strictement que pour des raisons de santé. Ils ne peuvent pas être prescrits aux enfants de moins de deux ans, aux femmes enceintes et aux personnes à risque de développer une perte auditive ou ayant déjà une perte auditive. De plus, vous ne pouvez pas utiliser ces médicaments sans ordonnance d'un médecin pour l'automédication.

Les facteurs toxiques dans le développement de la perte auditive neurosensorielle peuvent inclure une maladie hémolytique du nouveau-né ou une hyperbilirubinémie prolongée avec une augmentation de la bilirubine chez un enfant de plus de 20 mmol l.

Facteurs traumatiques de perte auditive neurosensorielle.

La perte auditive neurosensorielle peut être la conséquence d'un traumatisme crânien, ainsi que d'un traumatisme acoustique, d'un barotraumatisme (dommages aux parois de la cavité tympanique causés par des chutes de pression dans l'environnement), des vibrations, d'une exposition prolongée au bruit (perte auditive neurosensorielle professionnelle). Les facteurs traumatiques peuvent également inclure des blessures à la naissance lors de l'utilisation des avantages obstétricaux..

Perte auditive sensorielle liée à l'âge.

Presbyakousie - la soi-disant perte auditive sénile, est associée à une atrophie de l'analyseur auditif pendant le vieillissement naturel.

Facteurs héréditaires de la perte auditive neurosensorielle.

Une perte auditive neurosensorielle d'origine génétique peut survenir dès la naissance ou à tout âge ultérieur. Elle peut être isolée (se manifestant uniquement par une perte auditive neurosensorielle) ou être syndromique (coexister avec d'autres anomalies génétiques). Il existe plus de 300 maladies génétiques différentes avec des manifestations de perte auditive neurosensorielle. La perte auditive peut être un signe dominant, ou, plus souvent, récessif et se manifester même après 6 à 9 générations..

Facteurs immunitaires de la perte auditive neurosensorielle.

La perte auditive neurosensorielle peut être une complication ou même le signe principal de certaines maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques. De plus, au cours des dernières décennies, les scientifiques ont découvert des immunoglobulines dans l'oreille interne, ce qui indique la présence du système immunitaire de l'oreille interne. Par conséquent, une perte auditive neurosensorielle aiguë ou progressive peut parfois se manifester comme une maladie auto-immune indépendante.

La perte auditive neurosensorielle peut être due à des tumeurs cérébrales malignes ou bénignes..

Ainsi, pour différentes causes et niveaux de dommages à l'analyseur auditif, la pathogenèse, et donc les tactiques de traitement, seront différentes, mais sans traitement, tous les facteurs conduisent finalement à des changements dégénératifs atrophiques dans les tissus de l'analyseur auditif.

Symptômes de perte auditive neurosensorielle

Avec toutes les formes et types de perte auditive neurosensorielle, les symptômes seront presque les mêmes:

  1. Déficience auditive, qui se traduit par une diminution de l'intelligibilité de la parole à différents niveaux sur une ou les deux oreilles.
  2. Souvent, du bruit dans une oreille ou les deux.
  3. Parfois une sensation d'oreille bouchée.
  4. Lorsqu'il est impliqué dans le processus de l'analyseur vestibulaire - étourdissements de nature systémique.
  5. Parfois, il y a une intolérance aux sons forts, une hyperacousie (perception de tous les sons aigus) en combinaison avec une perte auditive - le soi-disant FUNG - un phénomène d'augmentation accélérée du volume lorsqu'une personne n'entend pas, mais la moindre augmentation du son au-dessus de son seuil provoque des sensations désagréables (se produit lorsque les cellules ciliées internes sont endommagées escargots).

La pathogenèse de la perte auditive neurosensorielle

La pathogenèse de la perte auditive neurosensorielle est étroitement liée à son facteur étiologique et à la localisation de la déficience auditive neurosensorielle. Par conséquent, il est plus pratique de considérer la pathogenèse de la perte auditive neurosensorielle à la lumière de la classification de la perte auditive neurosensorielle en fonction de la localisation de la lésion proposée par Ph.D. Toropchina L.V. et un groupe d'auteurs de l'Académie médicale russe de la formation professionnelle continue du Ministère de la santé de la Fédération de Russie [4].

1. perte auditive sensorielle due au sous-développement ou à la mort des cellules ciliées externes - il s'agit de la perte auditive dite perceptuelle ou sensorielle..

1.1. La mort des cellules ciliées due à des troubles vasculaires. La pathogenèse est basée sur des perturbations hémodynamiques de l'oreille interne, bien qu'il existe certaines différences en fonction du facteur étiologique:

  • Affections cochléovestibulaires avec diminution de la circulation sanguine dans les artères vertébrales et basilaires [5]. La raison en est la spondylarthrose, l'ostéochondrose de la colonne cervicale, le rétrécissement athérosclérotique des artères vertébrales, etc. Tous ces facteurs entraînent des changements dégénératifs, une thromboembolie de l'artère vertébrale et un rétrécissement de l'artère labyrinthique. Une ischémie de la bande vasculaire de l'oreille interne se développe, ce qui entraîne une nécrose (nécrose) des cellules ciliées externes. Au stade du spasme artériel, le processus est toujours réversible; au stade de la nécrose, il n'est plus.
  • Les troubles cochléovestibulaires de l'athérosclérose des vaisseaux cérébraux provoquent des troubles combinés du système auditif: mort des cellules ciliées externes et troubles des parties centrales de l'analyseur auditif [5]. L'apport sanguin à l'oreille interne est effectué par une seule artère - l'artère du labyrinthe (oreille interne), s'étendant de l'artère cérébelleuse inférieure antérieure, moins souvent - à partir de l'artère principale. Les noyaux auditifs, la boucle latérale, les voies auditives du mésencéphale sont alimentés par l'artère principale par les vaisseaux terminaux minces, ce qui rend ces structures particulièrement vulnérables à l'ischémie causée par les changements athérosclérotiques des vaisseaux sanguins. De plus, avec l'athérosclérose, des perturbations biochimiques profondes se produisent (par exemple, perturbation du métabolisme lipidique, diminution de l'activité antioxydante, accumulation excessive d'ions calcium, augmentation de l'agrégation plaquettaire), ce qui a un effet toxique sur les terminaisons nerveuses de l'analyseur auditif. À la suite de ce qui précède, ce sont les symptômes cochléovestibulaires - tels que les acouphènes, les étourdissements, une légère perte auditive neurosensorielle - qui peuvent servir de premier signe du développement de l'artériosclérose cérébrale.

1.2 La mort des cellules ciliées externes lors d'une exposition ototoxique [3] [14]. Le mécanisme de la pathogenèse de l'effet ototoxique sur les cellules ciliées est le plus étudié. La destruction de la membrane basale des capillaires se produit, à la suite de quoi l'espace endothélial entre la lumière des capillaires et les cellules endothéliales de la bande vasculaire est perturbé. Dans les cellules, des processus dégénératifs se développent qui se produisent sous forme d'apoptose (mort cellulaire programmée). Les changements sont de nature mosaïque et affectent les cellules individuelles. Ce qui est caractéristique, c'est le développement de l'apoptose, plutôt que de la nécrose cellulaire au stade initial de l'exposition ototoxique, qui peut expliquer la restauration de la fonction auditive avec l'annulation immédiate du médicament ototoxique dès les premières plaintes d'acouphène du patient.

1.3 Sous-développement ou mort des cellules ciliées externes avec perte auditive neurosensorielle héréditaire [4] [6].

Parmi toutes les formes de perte auditive neurosensorielle congénitale, environ 70% sont des formes de perte auditive génétiquement déterminées. En Russie, la mutation génétique la plus courante dans le gène GJB2. À ce jour, les mutations du gène GJB2 codant pour la protéine connexine 26 (Cx26) sont reconnues dans le monde entier comme la principale cause de perte auditive non syndromique congénitale et pré-parole..

La pathologie des connexines perturbe la recirculation des ions potassium (K +) dans l'organe de Corti, qui est la principale condition de la transduction mécano-électrique (conversion d'un stimulus mécanique en activité électrique).

Il a été démontré que toutes les cellules cochléaires, à l'exception des cellules ciliées, sont interconnectées au moyen de jonctions lacunaires. Ces derniers sont constitués de canaux pour l'échange intercellulaire direct de petits ions et molécules jusqu'à 1 kDa (kilodaltons). L'unité structurelle de ces canaux est la protéine connexine. Les canaux de connexine échangent des métabolites et des molécules de signal, assurent la propagation rapide du signal électrique et synchronisent l'activité dans les tissus excitables. Les canaux Connex sont très sélectifs pour les molécules ayant une charge et une taille spécifiques. Les mutations du gène Cx26 peuvent provoquer des perturbations spécifiques et irréparables dans le processus de transmission des signaux et de l'énergie intercellulaires, ce qui entraîne une dégénérescence cellulaire et des problèmes d'audition.

2. La perte auditive sensoneurale, due à des changements dans l'hydrodynamique de l'oreille interne, qui, à son tour, conduit à une violation de la fonction des cellules ciliées externes: c'est-à-dire que la perte auditive neurosensorielle dans ce cas est comme secondaire [4]. En premier lieu, il s'agit d'une violation du système d'alimentation en eau du vestibule et (ou) du système d'alimentation en eau d'un escargot. La fonction de régulation de la pression et de maintien de l'homéostasie (constance) dans les fluides du labyrinthe auriculaire est perturbée: relimfe et endolymphe.

  • Violations de la fonction d'alimentation en eau du vestibule [4] [10]. Le canal endolymphatique se connectant au sac endolymphatique et au labyrinthe membraneux est un espace clos qui contient l'endolymphe. Dans la pathologie de l'approvisionnement en eau du vestibule, l'homéostasie de l'endolymphe est perturbée: la circulation de l'endolymphe est perturbée, sa production excessive et (ou) son écoulement est perturbé, à la suite de quoi se développe l'hydrops du labyrinthe (réaction non inflammatoire de l'épithélium à l'irritation, conduisant à un œdème endolymphatique). Il s'agit des syndromes dits de moindre importance, d'un syndrome du vestibule élargi, du syndrome du labyrinthe d'hydrops et de la maladie de Ménière. Au stade initial de la dysfonction auditive, ils sont de nature fluctuante (changeante), la perte auditive neurosensorielle se développe plus tard et a souvent un caractère basse fréquence.
  • Violation de la fonction de l'alimentation en eau de l'escargot. Le canal périlymphatique reliant l'espace périlymphatique à l'espace sous-arachnoïdien du cerveau est un espace ouvert qui contient du périlymphe. Une violation de l'homéostasie périlymphe se développe et, par conséquent, une perte auditive neurosensorielle secondaire. La violation de la fonction d'approvisionnement en eau de la cochlée se manifeste par des malformations congénitales de la cochlée ou par un défaut dans la paroi osseuse du labyrinthe en raison d'un traumatisme ou d'une otite moyenne purulente chronique et d'une labyrinthite (inflammation de l'oreille interne).
  • Un mélange de périlymphe et d'endolymphe entraîne également une perte auditive neurosensorielle. Cela se produit lorsque le labyrinthe est blessé, avec des changements brusques de la pression intracrânienne en présence d'une large communication entre l'espace cérébrospinal et périlymphatique.

3. Perte auditive sensoneurale due à une pathologie au niveau des cellules ciliées internes (VVC), synapses entre VVC et axones du nerf auditif, le nerf auditif lui-même - ces dernières années, il a été distingué comme un groupe distinct de maladies appelées «neuropathie en classe».

  • La neuropathie auditive, causée par un retard dans la maturation des voies du système nerveux auditif, survient chez environ 4% de tous les nouveau-nés, plus souvent chez les bébés prématurés (selon l'examen par la méthode des potentiels évoqués à latence courte - VSWP) [1] [2] [4]. Avec la maturation du système nerveux chez certains enfants, les seuils de VSWP sont entièrement normalisés dès la sortie de l'hôpital. Chez la plupart des enfants, à l'âge de six mois, chez certains enfants, l'audition s'améliore, mais ne se rétablit pas complètement. Dans ce cas, la présence d'une neuropathie génétiquement déterminée est possible..
  • La neuropathie génétiquement déterminée en classe est une série de maladies génétiques qui provoquent des lésions présynaptiques et postsynaptiques des cellules ciliées internes et du nerf auditif, héritées à la fois de manière dominante et par trait récessif. Peut se manifester par une déficience auditive neurosensorielle mineure en combinaison avec des retards importants dans le développement de la parole jusqu'à une perte auditive progressive et une surdité.

4. Perte auditive neurosensorielle associée à une pathologie au niveau du conduit auditif interne [4].

  • Malformations congénitales du canal auditif interne: absence ou blocage complet du canal auditif interne; absence de structures d'escargots, par conséquent, surdité complète.
  • Syndrome de compression du méat auditif - exostoses (excroissances sur le tissu osseux) du méat auditif interne dues à une inflammation, une tumeur localisée dans le méat auditif interne ou dans la zone du cerveletopontine. Dans ce cas, en règle générale, une perte auditive neurosensorielle progressive se développe..

Classification et stades de développement de la perte auditive neurosensorielle

Distinguer cliniquement la perte auditive neurosensorielle congénitale et acquise [7] [8].

Acquis sous plusieurs formes:

  • soudaine - la perte auditive se développe jusqu'à 12 heures;
  • aiguë - l'audition se détériore en 1 à 3 jours et dure jusqu'à un mois;
  • subaiguë - la perte auditive persiste pendant 1 à 3 mois;
  • chronique - la perte auditive persiste pendant plus de trois mois.

La perte auditive chronique au cours de la maladie peut être stable, progressive et fluctuante..

Selon le côté de la lésion, la perte auditive neurosensorielle est de deux types:

  • unilatéral;
  • bilatéral (symétrique et asymétrique).

Selon le niveau d'augmentation des seuils d'audition, la perte auditive neurosensorielle est divisée en degrés: 1,2,3,4 degrés et surdité. En 1997, l'Organisation mondiale de la santé a approuvé une classification uniforme des degrés de perte auditive..


Puissance
perte d'audition

La valeur moyenne des seuils d'audibilité dans l'air aux fréquences
500, 1000, 2000 et 4000 Hz (dB)

je

26-40

II

41-55

III

56-70

IV

71-90

Surdité

≥91

Selon la localisation de la lésion, périphérique (structures sensorielles de l'oreille interne) et central (au niveau du nerf crânien VIII, voies dans le tronc cérébral ou le cortex cérébral) distinguent la perte auditive neurosensorielle [4].

La perte auditive neurosensorielle périphérique, à son tour, est divisée en cochléaire et rétrocochléaire.

Types de perte auditive neurosensorielle cochléaire.

1. Perte auditive sensoneurale due au sous-développement ou à la mort des cellules ciliées externes (perte auditive perceptuelle ou sensorielle). Il existe deux formes:

  1. Perte auditive neurosensorielle:
  2. Syndrome - accompagné de syndromes concomitants, se manifeste dès la naissance et à un âge plus avancé;
  3. non syndromique - ne s'accompagne pas d'autres symptômes ou maladies d'autres organes et systèmes, se manifeste dès la naissance et à un âge plus avancé.
  4. perte auditive acquise:
  5. congénitale - acquise in utero;
  6. acquis après la naissance.

2. Perte auditive sensoneurale résultant de changements dans l'hydrodynamique de l'oreille interne.

  1. Perte auditive sensoneurale résultant d'une altération de la fonction du vestibule:
  2. syndrome d'approvisionnement en eau étendu (large) du vestibule;
  3. syndrome d'hydrops de labyrinthe (accumulations d'endoymph): a) syndrome d'hydrops de labyrinthe dû à un écoulement d'endolymphe altéré - il s'agit des tumeurs du sac endolymphatique, du syndrome d'Hippel-Lindau, des méningiomes, des hémangiomes; b) métastases tumorales; c) compression de l'alimentation en eau du vestibule de la veine yarmine; d) Maladie de Ménière (eau courante étroite et courte du vestibule, de moins de 0,5 mm de diamètre).
  4. syndrome du labyrinthe hydrops dû à une production excessive d'endolymphe: maladies génétiques, infectieuses, allergiques, vasculaires, endocrines, auto-immunes, métaboliques.

3. Perte auditive sensoneurale résultant d'une violation de la fonction du système d'alimentation en eau de la cochlée - violation de l'homéostasie périlymphe.

  1. Violation de l'homéostasie périlymphe due à un défaut de la paroi osseuse du labyrinthe. Défauts possibles:
  2. fistule périlymphatique - un cours pathologique entre l'oreille interne et l'oreille moyenne;
  3. la troisième fenêtre du labyrinthe (en plus des deux fenêtres existantes, ovale et ronde);
  4. le syndrome de Gusher est une maladie génétique rare caractérisée par une perte auditive due à une capacité altérée de l'oreille interne et des nerfs auditifs à transmettre un signal audio au cerveau.

4. Perte auditive sensoneurale résultant de processus pathologiques au niveau des cellules ciliées internes (VVC), synapses entre VVC et les axones du nerf auditif et du nerf auditif lui-même. C'est ce que l'on appelle la neuropathie en classe ou le syndrome de désynchronisation. La cause peut être un sous-développement des synapses ou une violation de la myélinisation des fibres nerveuses auditives ou des lésions pré- et post-synaptiques dues à des maladies génétiques syndromiques et non syndromiques.

Selon le niveau de déficience, le tableau clinique peut être très divers - de la dissociation des troubles de l'intelligibilité de la parole avec une légère augmentation des seuils d'audition à une surdité complète.

Dans la littérature scientifique, on peut trouver une division de la perte auditive dans les types suivants: primaire, secondaire, primaire vrai, secondaire vrai, pseudo-secondaire [12]. Ces unités concernent la perte auditive neurosensorielle et conductrice..

  • Perte auditive primaire - la cause de la déficience auditive est précisément la pathologie de l'analyseur auditif.
  • Vrai primaire - la perte d'audition est associée à une violation des structures et des fonctions de l'oreille externe, de l'oreille moyenne, du récepteur, de l'analyseur séparément ou dans n'importe quelle combinaison.
  • Secondaire - la perte auditive est causée par un processus pathologique qui n'était pas initialement directement lié aux structures de l'oreille et de l'analyseur.
  • Vrai secondaire - perte auditive due à des lésions auditives dues au développement d'une autre pathologie (par exemple, avec des maladies systémiques).
  • Pseudo-secondaire - la perte auditive est modale non spécifique, c'est-à-dire que la pathologie n'est pas directement liée à l'oreille [12].

Complications de la perte auditive neurosensorielle

À la lumière des idées modernes sur l'étiologie et la pathogenèse de la perte auditive neurosensorielle et les possibilités de diagnostiquer la localisation et le niveau des dommages à l'analyseur auditif, nous pouvons conclure que la perte auditive neurosensorielle en tant que telle n'est pas une maladie indépendante au sens classique. Il s'agit d'un symptôme ou d'une complication de toute maladie congénitale, acquise ou génétique qui provoque certains troubles du fonctionnement de l'analyseur auditif..

Les complications de la perte auditive neurosensorielle, en particulier chez les enfants, comprennent:

  • Retard de la parole et du développement mental en raison d'une privation sensorielle (signifie qu'il n'y a pas suffisamment de stimuli sonores entrant dans le cortex cérébral pour former un standard de la parole).
  • L'apparition de troubles de la parole spécifiques dus au fait qu'une personne n'entend pas certains sons et ne peut pas les prononcer correctement [12]. Ces défauts ne sont généralement pas corrigés par des exercices d'orthophonie..
  • Le silence se produit avec une perte auditive profonde congénitale et une surdité, s'il n'est pas corrigé à un âge précoce. Jusqu'à 1-3 ans, le développement de la parole orale est défini au niveau génétique, mais si l'enfant n'entend pas, les connexions dans la parole et le cortex auditif du cerveau sont rompues et l'enfant ne peut jamais maîtriser la parole expressive.

Chez l'adulte:

  • Psychopathie. Il se développe avec une perte auditive profonde et l'absence de prothèse auditive: une personne se ferme, cesse de communiquer avec les autres, devient délicate, larmoyante ou irritable.

Dans la vieillesse:

  • La maladie d'Alzheimer progresse plus rapidement et la dégradation de la personnalité plus rapidement. Les scientifiques ont découvert une forte relation entre la perte auditive neurosensorielle acquise et la dépression dans la population adulte. Il a été prouvé que la perte d'audition, si elle n'est pas corrigée, entraîne une exacerbation des symptômes de la maladie d'Alzheimer [9].
  • La perte auditive neurosensorielle est statistiquement significativement associée au risque de chute des personnes âgées.

Le phénomène d'augmentation accélérée du volume (FUNG) est l'intolérance aux sons forts avec une diminution significative de l'audition (lorsqu'une personne n'entend pas, mais la moindre augmentation juste au-dessus de son seuil auditif provoque des sensations désagréables) peut également être considérée comme une complication d'une perte auditive neurosensorielle non compensée prolongée, en particulier lorsque les cellules ciliées internes sont endommagées.

Diagnostic de la perte auditive neurosensorielle

Le diagnostic de perte auditive neurosensorielle repose sur:

  • plaintes de perte auditive, acouphènes, diminution de l'intelligibilité de la parole, sensation d'étouffement dans une ou les deux oreilles;
  • antécédents médicaux;
  • examen des organes ORL;
  • otoscopie, acumétrie - tests d'audition en chuchotement et en langage familier;
  • diapason Weber et Wrynne.

La plus grande valeur diagnostique pour établir un diagnostic de perte auditive neurosensorielle est donnée par les données des méthodes de recherche audiologiques, à la fois subjectives et objectives.

Les méthodes subjectives incluent différents types d'audiométrie: seuil tonal, seuil tonal de jeu, supratheuil, parole, etc..

  • L'audiométrie tonale à seuil est la principale méthode de diagnostic, dont les résultats établissent le type de violation - perte auditive avec une mauvaise conductivité sonore (perte auditive conductrice) ou perception sonore (perte auditive neurosensorielle).
  • L'audiométrie au-dessus du seuil révèle la présence de FUNG.
  • L'audiométrie vocale révèle des incohérences entre les seuils tonaux et l'intelligibilité de la parole. Avec les troubles rétrocochléaires, et surtout avec les violations centrales de la fonction auditive, cet écart est très prononcé. Autrement dit, une faible intelligibilité de la parole ne correspond pas à une légère augmentation des seuils d'audition tonale.

Sur la base des résultats de l'audiométrie, un audiogramme est compilé. Avec une audition normale, les courbes osseuses et aériennes de l'audiogramme vont en parallèle. La courbe osseuse a toujours la meilleure valeur de seuil; la différence entre les seuils de la courbe osseuse et de l'air ne doit pas dépasser 10 dB.

De plus, selon le calendrier, la nature de la déficience auditive et le degré de perte auditive (le cas échéant) sont évalués..

Une perte auditive conduite est diagnostiquée si une diminution de la perception sonore (ou une augmentation des seuils auditifs) pendant l'audiométrie n'est détectée que lors de la vérification de la conduction sonore de l'air, c'est-à-dire uniquement par la courbe de l'air, et la courbe osseuse est dans les limites normales. Cela se produit principalement avec des violations de l'oreille externe ou moyenne.

Si, pendant l'audiométrie, il y a une augmentation des seuils d'audition dans les courbes de l'air et des os, alors lors de l'évaluation de la différence des seuils d'audition entre les courbes de l'air et des os, il est conclu qu'il existe une perte auditive neurosensorielle ou une forme mixte de perte auditive. La perte auditive neurosensorielle est caractérisée par l'absence d'un intervalle os-air entre la courbe osseuse et l'air dans l'audiogramme, ou cet intervalle ne dépasse pas 10 dB.

Des méthodes objectives de recherche auditive vous permettent de déterminer le niveau d'endommagement de l'analyseur auditif. Il s'agit notamment de l'impédanométrie, de l'étude de l'émission otoacoustique, etc..

L'impédanceométrie comprend la tympanométrie, la réflexométrie acoustique et un test objectif du tube auditif:

  • tympanométrie - enregistrement des valeurs de résistance acoustique lorsque la pression change dans le conduit auditif - permet d'identifier le dysfonctionnement de l'oreille moyenne et du tube auditif.
  • La réflexométrie acoustique fournit des informations sur la fonction du nerf facial et l'état des troubles rétrobulbaires, vous permet d'établir la présence de FUNG et un névrome suspect du nerf auditif.

Une étude de l'émission otoacoustique (EAU) nous permet de juger de la fonction des cellules ciliées cochléaires. L'émission otoacoustique est une réponse acoustique qui reflète le fonctionnement normal du récepteur auditif. Une étude sur les Emirats Arabes Unis est réalisée lors du dépistage des nouveau-nés pour identifier les soupçons de perte auditive. Avec un fonctionnement normal de l'oreille moyenne et une audition normale, les EAU sont enregistrés. De plus, les EAU peuvent être enregistrés dans les neuropathies en classe et les troubles auditifs centraux, malgré le fait que l'audition réelle sera réduite. Les EAU ne sont pas enregistrés avec une perte auditive périphérique (sensorielle) et avec une pathologie de l'oreille moyenne.

L'étude des potentiels évoqués auditifs implique l'enregistrement des réponses de diverses structures cérébrales à des stimuli externes. Cette étude vous permet de déterminer le niveau de dommages à l'analyseur auditif et le seuil de perception auditive par le cerveau. Les électrodes sont fixées sur la tête du patient - capteurs spéciaux pour enregistrer les potentiels cérébraux, les signaux sonores sont transmis par le casque.

L'électrocochléographie est une méthode objective de recherche auditive qui enregistre l'activité de la cochlée, est utilisée en cas de suspicion d'hydrops endolymphatique.

Tomodensitométrie multispirale des os temporaux - permet d'évaluer la structure de la capsule osseuse cochléaire, les malformations congénitales, d'identifier les pathologies au niveau du canal auditif interne, la fistule périlymphatique, les anomalies du vestibule et de l'aqueduc cochléaire, les défauts et les foyers de sclérose de la capsule osseuse de la cochlée.

L'imagerie par résonance magnétique de la substance et des vaisseaux sanguins du cerveau, y compris avec le contraste, vous permet de détecter les tumeurs et les anomalies des vaisseaux sanguins qui causent une perte auditive neurosensorielle, et à temps pour éliminer la cause par un traitement chirurgical.

Une étude immunologique permet de déterminer la présence d'un composant auto-immun dans la pathogenèse de la perte auditive neurosensorielle..

Si nécessaire, une consultation avec un généticien, un neurologue et d'autres spécialistes spécialisés est prescrite, ainsi que des tests sanguins cliniques et biochimiques.

Traitement de la perte auditive neurosensorielle

Lors de la prescription d'un traitement, la gravité du processus et la localisation des violations de l'analyseur auditif sont principalement évaluées.

Traitement de la perte auditive neurosensorielle soudaine et aiguë due à des lésions des cellules ciliées externes [6] [7] [8].

  1. Détermination d'urgence d'un patient dans un hôpital du département d'oto-rhino-laryngologie (ou neurologie).
  2. Mode auditif protecteur à l'exception des sons forts.
  3. Traitement intraveineux par perfusion en utilisant les moyens suivants (chaque patient est prescrit individuellement, tandis que le médecin prend en compte les maladies associées au patient, les contre-indications à la prescription de médicaments et les éventuels effets secondaires):
  4. glucocorticoïdes dans un schéma décroissant par une courte période;
  5. des agents qui améliorent la microcirculation et les propriétés rhéologiques du sang;
  6. antihypoxants et antioxydants.
  7. Après la fin du traitement par perfusion - le passage aux comprimés sous forme de médicaments des groupes suivants:
  8. médicaments vasoactifs;
  9. médicaments nootropes;
  10. antihypoxants, antioxydants [6] [7] [8].
  11. Physiothérapie [3]:
  12. TPP + AN - stimulation électrique transcrânienne avec charge acoustique - augmente l'efficacité du traitement conservateur de diverses formes de perte auditive neurosensorielle. Sous l'influence du courant alternatif, des endorphines endogènes sont produites dans le cortex cérébral, ce qui améliore la fonction des terminaisons nerveuses de l'analyseur auditif. L'effet stimulant du TES vise à restaurer la fonction des cellules ciliées et des fibres du nerf auditif avec une perte auditive neurosensorielle et la forme cochléaire de l'otosclérose. La charge acoustique (sons accordés par l'audiogramme du patient, perçus simultanément avec une stimulation électrique) «déchire» le foyer pathologique du bruit subjectif dans le cortex cérébral, réduit son propre bruit pendant la perte auditive.
  1. La stimulation électrique endaurale est également utilisée, et la phono- et l'électrophorèse endaurale avec divers médicaments.
  2. La réflexothérapie est largement utilisée - acupuncture, acupression, pharmacopuncture avec l'introduction de médicaments dans les points biologiquement actifs et électropuncture.
  3. Thérapie magnétique et laser.

Les effets cliniques de la perte auditive neurosensorielle sont très divers. Le principal point tactique dans la nomination d'un traitement pour une perte auditive neurosensorielle aiguë est immédiat, urgent, de préférence dans le premier jour des plaintes, un maximum des trois premiers jours, la nomination d'une thérapie glucocorticoïde et d'un bétagestin.

Ensuite, dans le contexte de la thérapie commencée, il est nécessaire d'établir le niveau de dommages à l'analyseur auditif et les causes de la perte auditive aiguë en temps opportun. Pour cela, un historique médical très détaillé est collecté avec l'identification des maladies concomitantes qui pourraient provoquer une perte auditive ou compliquer l'évolution de la maladie..

Lors de la nomination d'autres médicaments et méthodes de traitement, il est nécessaire de prendre en compte tous les facteurs identifiés et d'aborder strictement individuellement dans chaque cas spécifique de la maladie afin de ne pas nuire ou aggraver l'évolution de la maladie.

  • En cas de violation de l'écoulement veineux de la cavité crânienne, le spasme des artères est un mécanisme réflexe protecteur, prescrivant des agents vasodilatateurs au patient souffrant d'insuffisance veineuse et avec une augmentation de la pression intracrânienne, vous pouvez provoquer l'effet inverse et augmenter le degré de perte auditive déjà existante jusqu'à la surdité.
  • La prescription de médicaments nootropes pour les tumeurs cérébrales ou pour la perte auditive ototoxique due à la chimiothérapie du cancer peut stimuler la croissance tumorale.

Traitement de la perte auditive neurosensorielle chronique [6] [7] [8].

  1. Garde auditive.
  2. Traitement des maladies corporelles concomitantes.
  3. Cours de thérapie d'entretien 1-2 fois par an avec l'utilisation de comprimés qui améliorent la circulation sanguine cérébrale et labyrinthique, ainsi que les processus de métabolisme tissulaire et cellulaire.
  4. Cours de physiothérapie et réflexologie.

Réadaptation pour perte auditive neurosensorielle chronique.

  1. Le remplacement auditif est indiqué pour tout degré de perte auditive chronique, lorsque des difficultés surviennent dans l'intelligibilité de la parole pendant la communication. Les aides auditives numériques modernes peuvent compenser n'importe quel degré de perte auditive sans déformer le son. Une aide auditive stimule les restes d'audition.
  2. L'opération d'installation de l'implant d'oreille moyenne est indiquée si les aides auditives ne sont pas possibles..
  3. L'implantation cochléaire est indiquée pour la perte auditive bilatérale et la surdité, non susceptible d'être corrigée avec une aide auditive conventionnelle..

Traitement et réadaptation des patients atteints du syndrome du large vestibule [4] [10].

Dans la période aiguë:

  1. repos au lit;
  2. régime de restriction en sel;
  3. thérapie aux stéroïdes;
  4. oxygénation hyperbare (thérapie HBO) - traitement à l'oxygène sous haute pression.
  1. exemption de l'éducation physique;
  2. éviter les blessures à la tête et les changements brusques de pression atmosphérique (voler dans un avion);
  3. aide auditive;
  4. implantation cochléaire.

Traitement et réadaptation des déficiences auditives dues à l'exposition au bruit industriel [15] [18].

Lorsqu'elle est exposée au bruit industriel, une réadaptation médicale et sociale précoce est nécessaire pour maintenir la plus longue période possible de capacité de travail..

Il est nécessaire de suivre une thérapie par le cours, en prescrivant des agents anticholinestérases qui améliorent la conductivité des influx nerveux, un complexe de vitamines B, de l'acide folique, la prescription de médicaments qui améliorent la circulation sanguine et les processus métaboliques dans le cerveau. Prise de rendez-vous en kinésithérapie et réflexothérapie [15].

Prévoir. La prévention

Une guérison complète n'est possible qu'avec un traitement opportun et adéquat de la forme aiguë de la perte auditive neurosensorielle, et même pas toujours. Le pronostic de récupération sous la forme aiguë dépend d'un certain nombre de facteurs, notamment l'âge des patients, la présence de vertiges au début de la maladie, le degré de perte auditive, la configuration audiométrique et le délai entre le début de la perte auditive et le début du traitement [11]..

Le pronostic pour la vie avec n'importe quelle forme de perte auditive est favorable, c'est-à-dire qu'ils ne meurent pas d'une perte auditive neurosensorielle. Un pronostic défavorable est le résultat d'une perte auditive de surdité. Mais toute forme de perte auditive se prête à la rééducation, elle consiste à sélectionner des aides auditives: pour une meilleure lisibilité et orientation, les prothèses auditives doivent être binaurales, c'est-à-dire pour les deux oreilles.

Avec un degré élevé de perte auditive et de surdité, une implantation cochléaire est réalisée, avec des anomalies cochléaires, une implantation du tronc cérébral est actuellement en chirurgie.

Avec la perte auditive bilatérale chronique de grade 3, 4 et la surdité, une invalidité est prescrite et un programme de réadaptation individuel est développé. Une personne malentendante a le droit de recevoir des aides auditives une fois tous les 4 ans, de produire un écouteur individuel pour une aide auditive une fois par an ou, en l'absence de contre-indications, peut être référée pour une chirurgie d'implant cochléaire ou du tronc cérébral.

Avec la surdité héréditaire congénitale, tous les citoyens ne veulent pas enseigner la parole orale à leurs enfants et utiliser des aides auditives ou effectuer des opérations, ou certains enfants, en raison de certaines circonstances, ne peuvent pas maîtriser la parole orale. Pour ces enfants en Russie, il existe des écoles gratuites où ils enseignent la langue des signes et sont également enseignés sur la base de la parole et des gestes dactiles. À l'avenir, ces personnes, lorsqu'elles communiqueront avec des citoyens qui ne parlent pas la langue des signes, auront recours aux services d'un interprète.

La prévention

La prévention la plus importante du développement de la perte auditive est un régime auditif protecteur contre le bruit domestique excessivement fort. Le bruit domestique qui peut endommager l'audition peut inclure de la musique forte, un son stéréo fort dans une salle de cinéma, une voiture et même des jouets musicaux pour enfants.

Pour une personne en bonne santé, le son de l'intensité de la parole familière est confortable - c'est 60-70 dB, le son de 90 dB provoque un inconfort - c'est l'intensité du cri d'une personne.

Des scientifiques américains de l'Association for Vision and Hearing ont testé des jouets musicaux pour les enfants de moins de trois ans et ont constaté que le bruit de 19 des 24 jouets examinés dépasse 100 dB (c'est le son d'une tronçonneuse en état de marche), et pour certains, il atteint 118 dB, ce qui peut entraîner une perte auditive chez un enfant en moins de 15 minutes d'écoute [22]. Étant donné que les bébés aiment mettre des jouets à leurs oreilles, le risque d'endommager le système auditif du bébé peut être encore plus grand.

Un examen auditif de 1 381 personnes âgées de 16 à 30 ans a montré que 9 personnes sur 10 souffrent de perte auditive après une soirée musicale. 70% des jeunes fréquentant les discothèques, 68% assistant aux concerts et 44% passant du temps dans les bars ont une déficience auditive. Presque tous les jeunes disent avoir ressenti une perte auditive temporaire ou des acouphènes après avoir écouté de la musique forte [19].

Avec une exposition prolongée à des sons forts, les changements deviennent irréversibles. Au Danemark, un programme spécial de lutte contre le bruit a été proposé dans le système de complexation et des inspecteurs de la lutte contre le bruit ont été introduits dans les établissements d'enseignement. Selon l'Organisation mondiale de la santé, le niveau de bruit autorisé sur le lieu de travail ne doit pas dépasser 85 dB [21].

Depuis l'époque de l'Union soviétique et ici, le bruit industriel a été inclus dans la section des risques professionnels, des moyens spéciaux de protection contre le bruit sont également indiqués. En Russie, il existe une loi interdisant le bruit après 22h00 la nuit, mais rien n'est dit sur la limitation de l'intensité du bruit dans la vie quotidienne. Par exemple, dans les salles de cinéma modernes, le son dépasse de loin les normes acceptables..